Mon histoire intime avec Irma

a1.jpg

Chérie, je vais voir Irma.- Tu es toujours fourré chez elle!

- Tu sais bien que c’est mon amie d’enfance.

- Oui je sais, mais je serai jalouse d’elle si elle n’était pas grosse comme une baleine.

- Ne dis pas ça ma chérie, ce n’est pas gentil.

- Mais c’est vrai.

C’est vrai qu’elle est grosse Irma.

Ma femme n’a vraiment rien à craindre.

Surtout qu’elle est jolie ma femme, blonde aux yeux noisette.

Surtout dans cette nuisette de dentelle diaphane, sa poitrine orgueilleuse la tendant à la faire craquer.

Soudain l’envie me prend et je regrette mon rendez-vous.

 

Ma femme se presse contre moi, me baise la bouche en me glissant à l’oreille.

- Reviens vite, j’ai envie de toi.

Je la quitte à regret.

Quand j’arrive chez Irma, je la trouve maquillée et en petite tenue.

- Heu… tu sortais?

Les yeux bordés de noir et la bouche soulignée de rouge elle est presque jolie. Surtout que la lumière accroche des reflets dorés dans ses cheveux.

Sans chemisier, elle révèle un soutien gorge multicolore bien remplit certes mais moins que ne le laisserait supposer sa corpulence.

En rapport elle a un torse de taille relativement normal, c’est plus bas que ça se gâte.

- Non je t’attendais dit-elle en me jetant un regard langoureux.

inga001.jpg

Elle fait glisser une bretelle mais maintient encore les bonnets en jugeant de l’effet sur moi.

inga002.jpg

Le soutien gorge glisse à terre.

Elle cache ses seins de ses mains dans un reste de pudeur, tout en me glissant.

- J’ai envie que tu me baise.

Comment le lui dire sans la blesser?

- Je suis ton ami, Irma, tu le sais, j’adore discuter avec toi.

- Pas de discutions aujourd’hui, baises-moi, s’il te plaît.

- Je t’aimes beaucoup mais pas comme ça

Elle se fait suppliante.

- Baises-moi s’il te plaît, rends moi ce service.

Je tentes de fuir.

- Écoutes, je t’ai toujours considérée comme une sœur, je voudrais bien te rendre ce service, mais il faudrait pouvoir.

inga003.jpg

S’il n’y a que ça, ne t’inquiète pas, je sais comment exciter un homme.Elle commence à faire glisser son pantalon.

Je proteste.

- Arrêtes je t’en pris, ça ne sert à rien!

inga004.jpg

Peine perdu, elle se retourne et le fait descendre doucement.

inga005.jpg

Peu à peu elle fait apparaître une paire monumentale de fesses.

inga007.jpg

Des fesses énormes.

Môles massifs de chaire qu’elle dandine devant moi.

inga010.jpg

Elle me demande:

- Alors je te fais bander?

C’est trop énorme, ça me fait peur, et pourtant oui, cela m’excite.Les yeux exorbités, je sens le désir monté en moi, immense, irrépressible.

Elle se caresse les fesses lascivement.

- Allez viens.

Je libère fébrilement mon sexe, mais m’arrête sans savoir quoi faire.

Malgré une taille rarement atteinte, mon sexe va se perdre dans ces montagnes de chaire sans pouvoir atteindre le sexe.

Elle écarte les fesses, dévoilant son anus et son sexe dessous et répète.

- Allez viens.

Je n’y tiens plus.

Je viens m’encastrer contre elle, saisissant les montagne de ses fesses, appuyant mon sexe à l’entrée de son intimité, poussant pour pénétrer la caverne trempée.

Je vais et je viens en elle avec une intensité rarement éprouvée.

De plus en plus vite, de plus en plus fort.

Je l’entends haleter sous moi.

Je me vide à grands jets en elle.

Épuisé je tombe à genoux.

inga011.jpg

Elle se retourne, statue de chaire, souriante.

inga012.jpg

Elle me présente son sexe.

Plus haut j’aperçois ses seins encore gonflés de désir.

inga013.jpg

Je presse mon visage contre son sexe.

Je la lèche avec ferveur jusqu’à lui arracher un second orgasme.

L’esprit embrasé de sexe, je remonte en léchant chaque parcelle de son corps.

Je lui baise la bouche.

Elle me sourit, heureuse.

- Je savais que tu pouvais m’aimer, j’en avais envie depuis longtemps.

Elle me prend par la main.

Elle m’entraîne dans sa chambre.

Elle s’allonge sur son lit, écarte ses jambes pour me présenter à nouveau son sexe.

- As-tu encore envie de moi.

- Je ne pourrais me rassasier de toi.

Et je sens que c’est vrai, malgré ma femme si belle.

Je l’enlace, embrasse ses seins sa bouche et la pénètre à nouveau pour lui faire l’amour.

Elle est heureuse et rit.




5 commentaires

  1. Excité 26 janvier

    C’est rare que les femmes rondes (grosses) me font bander mais la j’ai vraiment la queue dans les airs. Je bande comme un taureau… Mes couilles sont pleines. Je vais me masturber question de me faire du bien… Vous le faite avec moi???

    xoxoxoxoxoxo

  2. adama 30 janvier

    il vrais

  3. bob 16 juin

    beurk !

  4. couplelorraine 21 décembre

    j’ai pas bandé mais ton recit m’a bien fait rigoler:-)

  5. mehrez 18 mai

    moi aussi je vais explser mais je me retiens question de prolonger le plaisir

Laisser un commentaire

Gigapass - 1900 Gigas porno... |
Doc Gyneco |
dessousportes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | felicia's universe
| HOLLY VALENTEEN : libertine...
| Video porno a gogo